Peut-on installer soi même une sissy bar sur sa moto ?

par | Mar 1, 2024 | 2 ROUES

L’ajout d’une sissy bar à votre moto est une amélioration esthétique et fonctionnelle appréciée par de nombreux motards. Mais beaucoup se demandent s’ils peuvent entreprendre cette installation par eux-mêmes. Cet article a pour but de démystifier le processus d’installation d’une sissy bar, en fournissant un aperçu des étapes, des outils requis, et des astuces pour mener à bien cette tâche.

Que vous soyez novice en bricolage ou mécanicien aguerri, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour installer une sissy bar par vous-même.

Qu’est-ce qu’une sissy bar et quels avantages pour votre moto ?

Une sissy bar, élément emblématique de la culture moto, est une structure métallique verticale fixée à l’arrière de la moto, servant principalement de dossier pour le passager. Au-delà de son aspect pratique, la sissy bar ajoute une touche esthétique distinctive, reflétant souvent le style personnel du motard.

Les avantages d’ajouter une sissy bar à votre moto sont multiples. Tout d’abord, du point de vue sécurité et confort, elle offre un soutien significatif pour le passager, réduisant la fatigue lors de longs trajets et augmentant la stabilité générale. De plus, la sissy bar sert d’ancrage solide pour arrimer les bagages, facilitant le transport de divers équipements ou effets personnels de manière sécurisée.

Sur le plan esthétique, la sissy bar permet de personnaliser votre moto, la distinguant des autres et reflétant votre style unique. Disponible dans une variété de designs, de hauteurs, et de finitions, elle peut être choisie pour compléter l’apparence globale de votre monture, qu’elle soit classique, vintage, ou moderne.

Est-ce légal d’installer une sissy bar sur sa moto ?

L’installation d’une sissy bar sur sa moto soulève parfois des questions sur sa légalité, surtout en raison des régulations strictes concernant les modifications de véhicules dans de nombreux pays. En règle générale, ajouter une sissy bar à votre moto est légal, tant que cette modification respecte certaines conditions destinées à assurer la sécurité du conducteur, du passager, et des autres usagers de la route.

Tout d’abord, la sissy bar doit être correctement installée et sécurisée pour éviter tout risque qu’elle se détache pendant la conduite, ce qui pourrait causer un accident. De plus, elle ne doit pas comporter de bords tranchants ou de pointes susceptibles de blesser en cas d’accident.

Il est également important que la sissy bar n’obstrue pas la visibilité des feux arrière ou des indicateurs de direction. Certains régulateurs peuvent également imposer des restrictions sur la hauteur de la sissy bar, bien que cela varie selon les juridictions.

Pour garantir la conformité avec les lois locales, il est conseillé de consulter la réglementation spécifique à votre pays ou région avant d’installer une sissy bar. En cas de doute, il peut être utile de faire appel à un professionnel ou de contacter les autorités locales compétentes pour s’assurer que votre modification est en accord avec les normes de sécurité routière.

L’installation d’une sissy bar est-elle réalisable sans compétences mécaniques ?

Installer une sissy bar sur votre moto est généralement une tâche accessible, même pour ceux qui n’ont pas de compétences mécaniques avancées. Cependant, la faisabilité de cette opération dépend de plusieurs facteurs, notamment la complexité du modèle de sissy bar choisi et la conception spécifique de la moto. Voici quelques points à considérer :

  • Instructions claires : La plupart des sissy bars viennent avec des instructions détaillées et des guides étape par étape. Si vous êtes capable de suivre ces directives attentivement, l’installation devrait être à votre portée.
  • Outils de base : Comme mentionné précédemment, l’installation nécessite généralement un ensemble d’outils basiques. Avoir ou être capable de se procurer ces outils est un prérequis essentiel.
  • Patience et attention : Prendre son temps et prêter attention aux détails sont des aspects cruciaux pour réussir l’installation sans expertise mécanique préalable. La précipitation peut mener à des erreurs coûteuses.
  • Tutoriels et ressources : De nombreuses ressources en ligne, y compris des tutoriels vidéo, sont disponibles pour vous guider à travers le processus d’installation. Ces ressources peuvent être particulièrement utiles pour les visuels ou ceux qui rencontrent des difficultés avec les instructions écrites.
  • Assistance : Avoir un ami ou un membre de la famille avec une certaine expérience en mécanique qui peut offrir de l’aide ou des conseils peut également rendre l’installation plus gérable.
  • Évaluation de la complexité : Certaines installations peuvent être plus complexes, nécessitant par exemple le perçage de nouveaux trous ou des ajustements spécifiques. Dans ces cas, évaluer honnêtement vos compétences et ne pas hésiter à consulter un professionnel peut être la meilleure approche.
A lire :   Le meilleur endroit pour acheter un échappement virago d'occasion

Si vous vous demandez si vous pouvez installer vous-même un sissy bar sur votre moto, vous êtes probablement intéressé par le bricolage moto et l’entretien de votre véhicule. Pour aller plus loin dans la personnalisation et l’entretien de votre moto, découvrez les pièces moto les plus courantes à remplacer. Cela vous donnera une meilleure compréhension des besoins de votre moto et comment vous pouvez prendre soin d’elle par vous-même.

Liste des outils nécessaires pour installer une sissy bar

L’installation d’une sissy bar sur votre moto nécessite quelques outils de base, mais essentiels, pour garantir une fixation sûre et durable. Voici la liste des outils nécessaires pour mener à bien cette installation :

  • Clés à douille : Un jeu complet de clés à douille est indispensable pour retirer et fixer les boulons qui maintiennent la sissy bar en place. Assurez-vous d’avoir les tailles adaptées aux spécifications de votre moto et de la sissy bar.
  • Clé Allen : Certains modèles de sissy bars utilisent des vis à tête hexagonale qui requièrent l’utilisation d’une clé Allen pour le montage et le démontage.
  • Tournevis : Un tournevis plat et/ou cruciforme peut être nécessaire pour ajuster les petits composants ou retirer les pièces de carénage autour de la zone d’installation.
  • Clé dynamométrique : Pour s’assurer que tous les boulons et vis sont serrés avec la force appropriée, l’utilisation d’une clé dynamométrique est recommandée. Cela évite le serrage excessif pouvant endommager les pièces ou un serrage insuffisant pouvant entraîner un desserrage.
  • Ruban adhésif de masquage : Utile pour marquer les positions exactes avant le perçage ou pour protéger la peinture et les finitions de la moto lors de l’installation.
  • Perceuse (si nécessaire) : Dans certains cas, installer une sissy bar peut nécessiter de percer de nouveaux trous dans le cadre ou le carénage de la moto. Une perceuse électrique avec des mèches adaptées au métal est alors requise.
  • Lime : Pour ébavurer les trous après le perçage et garantir une installation propre et sans aspérités.
  • Gants de travail : Pour protéger vos mains pendant l’installation.

Avant de commencer l’installation, il est crucial de consulter le manuel d’installation fourni avec la sissy bar pour toute spécification ou outil supplémentaire requis spécifiquement pour votre modèle. Une préparation adéquate et la disponibilité de tous les outils nécessaires contribuent à une installation réussie, sécurisée et sans dommage pour votre moto.

Précautions de sécurité pour monter une sissy bar sur votre moto

Lors de l’installation d’une sissy bar sur votre moto, prendre des précautions de sécurité est essentiel pour éviter les accidents et garantir que l’ajout soit non seulement esthétique mais aussi sûr. Voici quelques précautions importantes à considérer :

  1. Lire attentivement le manuel d’instructions : Avant de commencer l’installation, assurez-vous de comprendre toutes les étapes et recommandations fournies par le fabricant de la sissy bar.
  2. Utiliser les outils appropriés : Assurez-vous d’avoir tous les outils nécessaires et en bon état avant de commencer. L’utilisation d’outils inappropriés peut causer des dommages à la moto ou à la sissy bar.
  3. Porter des équipements de protection individuelle : Utilisez des gants de travail pour protéger vos mains et des lunettes de sécurité si vous devez percer ou effectuer d’autres opérations susceptibles de générer des débris.
  4. Travailler dans un espace sécurisé : Assurez-vous que votre espace de travail est propre, bien éclairé, et suffisamment grand pour manœuvrer autour de la moto sans risque de trébucher ou de renverser des objets.
  5. Stabiliser la moto : Avant de commencer l’installation, assurez-vous que la moto est stable et sécurisée sur une béquille centrale ou d’autres supports pour éviter qu’elle ne bascule.
  6. Serrer correctement tous les boulons : Utilisez une clé dynamométrique pour serrer les boulons au couple spécifié par le fabricant, évitant ainsi le serrage excessif qui pourrait endommager les pièces ou un serrage insuffisant qui pourrait entraîner un desserrage.
  7. Vérifier l’alignement : Assurez-vous que la sissy bar est correctement alignée et fixée de manière équilibrée pour éviter toute pression inégale sur la structure de la moto.
  8. Effectuer un test de sécurité : Après l’installation, effectuez un test en conduisant à basse vitesse dans un environnement sécurisé pour vous assurer que la sissy bar est solidement fixée et ne présente aucun signe de mouvement ou de bruit inhabituel.
  9. Consulter un professionnel en cas de doute : Si vous n’êtes pas sûr de votre capacité à installer correctement la sissy bar, il est préférable de demander l’aide d’un mécanicien professionnel.
A lire :   Comment augmenter la puissance et la vitesse d'une moto Aquila 125

Instructions pas à pas pour l’installation d’une sissy bar

Installer une sissy bar sur votre moto peut sembler intimidant, mais en suivant ces instructions pas à pas, vous devriez être capable de réaliser cette tâche efficacement. Assurez-vous d’avoir tous les outils nécessaires à portée de main et de prendre votre temps pour garantir une installation sécurisée.

  1. Préparation :
    • Commencez par lire attentivement le manuel d’instructions fourni avec la sissy bar pour comprendre toutes les étapes spécifiques à votre modèle.
    • Vérifiez que vous avez tous les outils et pièces nécessaires.
    • Utilisez le ruban adhésif de masquage pour protéger les zones de la moto susceptibles d’être rayées pendant l’installation.
  2. Démontage :
    • Si nécessaire, retirez la selle ou tout autre composant qui pourrait gêner l’accès aux points de montage de la sissy bar.
  3. Positionnement :
    • Positionnez la sissy bar à l’arrière de la moto pour identifier les points de fixation exacts. Certains modèles peuvent s’adapter directement aux points de montage existants, tandis que d’autres peuvent nécessiter un perçage.
  4. Montage :
    • Fixez la sissy bar en place en commençant par insérer et serrer légèrement les boulons à la main pour vous assurer que tout est correctement aligné.
    • Une fois que vous êtes satisfait de l’alignement, serrez fermement chaque boulon avec les clés à douille et la clé Allen. Utilisez la clé dynamométrique pour appliquer le couple de serrage recommandé par le fabricant, afin d’éviter tout serrage excessif ou insuffisant.
  5. Vérification :
    • Assurez-vous que la sissy bar est solidement fixée et qu’il n’y a pas de jeu. Secouez-la doucement pour tester sa stabilité.
    • Réinstallez la selle ou tout autre composant que vous aviez retiré.
  6. Inspection finale :
    • Inspectez l’ensemble de l’installation pour vous assurer qu’aucun outil ou pièce n’a été oublié.
    • Vérifiez une dernière fois que tous les boulons sont correctement serrés.
  7. Test :
    • Avant de partir pour un long trajet, faites un court essai pour vous assurer que la sissy bar est confortable et ne présente aucun signe de mouvement ou de bruit inhabituel.

Conclusion : Autonomie et Sécurité dans l’Installation de votre Sissy Bar

L’installation d’une sissy bar sur votre moto est une tâche à la portée de nombreux motards, qu’ils possèdent ou non des compétences mécaniques avancées. Avec les instructions appropriées, les outils adéquats, et une approche méthodique, ajouter une sissy bar peut être réalisé en toute sécurité, offrant à la fois un confort accru pour le passager et un style personnalisé à votre moto. Cependant, il est crucial de rester conscient des erreurs courantes et de suivre les directives spécifiques pour éviter les problèmes pouvant compromettre la sécurité. Si vous avez des doutes ou si l’installation s’avère plus complexe que prévu, solliciter l’aide d’un professionnel est toujours une option sage.

erwan lemetayer auteur automobilite avenir

A propos de l’auteur, Erwan Lemetayer

En savoir plus sur l’auteur

Erwan Lemetayer est chef mécanicien dans un garage automobilte à Toulouse. C’est également un grand passionné d’automobile en tout genre. Il possède 2 motos dont une archive mais également plusieurs engins à moteurs originales ( quad, quadricycle,ect..)

Il possède donc une très bonne expérience dans la mécanique et l’entretien de véhicule en tout genre

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

Quand changer ses gants de moto ?

Quand changer ses gants de moto ?

Savoir quand changer ses gants de moto est essentiel pour garantir une sécurité optimale et un confort de pilotage. En effet, des gants usés ou endommagés ne remplissent plus correctement leur rôle de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut