Les 8 marques de camping car à éviter pour un achat

par | Fév 26, 2023 | VOITURE

Comme dans toutes industries et secteur d’activité, certaines marques sont moins recommandés que d’autres, et le marché des campings car n’échappent pas à cette règle. En effet, certaines marques et modèles de camping car encore commercialisés aujourd’hui sont très peu recommandés, que ce soit à cause du rapport qualité / prix, à cause de problèmes mécaniques fréquents ou bien tout simplement pour des problèmes de designs.

Si vous souhaitez acheter un camping car (neuf ou d’occasion) il faut donc mieux éviter ces marques de camping car. Nous allons donc voir dans cet article quelles sont les pires marques de camping car à acheter.

Les 8 marques de camping-car les moins recommandables

Bien qu’aucune marque de camping car ne soit parfaite à tous égards, les meilleures marques comprennent la dynamique réelle de la traction d’une maison sur l’autoroute pendant des milliers de kilomètres et construisent le véhicule pour qu’il résiste à cet abus.

Les autres marques ont tendance à privilégier le design au détriment de la durabilité, de sorte que le facteur “wow” l’emporte sur vos questions relatives à l’entretien à long terme.

Ne soyez pas l’acheteur qui doit emmener son nouveau camping car au garage pour le faire réparer quelques jours à peine après l’achat en évitant les marques ci-dessous.

Nous avons réalisé plusieurs articles de ce type, sur les véhicules d’occasion de différentes marques à éviter d’acheter, découvrez les ci-dessous :

1.Hurricane de Thor

camping car a éviter hurricane de thor

Le Thor Hurricane a la réputation d’être un méli-mélo constant de mauvaises critiques pour sa mauvaise qualité et les rappels de pièces.

Pourquoi ? La raison principale est que la société est connue pour utiliser des pièces reconditionnées ou récupérées sur une “nouvelle” construction, ce qui entraîne des pannes plus rapides. Le Thor Hurricane est aussi réputé pour des défauts tels que :

  • Les problèmes de charges des batteries domestiques ;
  • L’usure rapide de tissus intérieurs des sièges du conducteur ;
  • Défaillance du système 12 volts.

Aussi, les rappels à l’endroit de cette marque vont de la défaillance des freins de stationnement à des joints défectueux sur le système de vérin hydraulique, deux situations dangereuses lorsqu’on est garé sur un terrain de camping.

Les problèmes de charge des batteries domestiques sont également fréquents, ce qui entraîne la défaillance du système 12 volts qui alimente les appareils comme le réfrigérateur et les lumières. Le remplacement des quatre à huit batteries d’un grand camping-car est pour le moins coûteux.

Étant donné que les tissus intérieurs des meubles et des sièges du conducteur et des passagers s’usent rapidement, ils doivent souvent être remplacés après seulement un an ou deux. Avec plus de 50 rappels au fil des ans, cette marque de camping car est à proscrire pour les modèles neufs et d’occasion.

Cet article pourrait vous intéresser : Quels sont les meilleurs grossistes pour les accessoires de camping-car ?

2. Forest River

Camping car à eviter Forest River

Les camping car de Forest River sont partout, et le consensus est que la marque s’est beaucoup dégradée au cours de la dernière décennie, tant au niveau de la qualité des matériaux que du service à la clientèle.

Une fois que la société vous a convaincu de la vente, attendez-vous à ce que les boiseries et les portes des armoires se détachent après quelques voyages. La sous-couche de panneaux de particules sur les comptoirs peut gonfler lorsqu’elle est mouillée ou dans un climat très humide. Les revêtements de sol des modèles Forest River font également l’objet d’une myriade de plaintes concernant leur enfoncement ou leur ondulation.

Le véritable dilemme réside dans l’attention insuffisante portée aux détails du calfeutrage extérieur et des garnitures qui permettent des fuites en cas de pluie. Même après être retournés chez le concessionnaire pour des réparations, de nombreux clients se plaignent que l’eau entre toujours, surtout au niveau des coulisses.

Les fuites d’eau signifient bois pourri, métal rouillé et moisissure dans vos murs. N’achetez pas cette marque, quelle que soit la quantité de rouge à lèvres qu’ils mettent sur le cochon.

Si vous souhaitez faire des économies, certains pays vendent des campings car moins chères qu’en France pour une qualité similaire, nous vous recommandons donc de vous renseigner sur les pays européens qui vendent des camping-car pas chère

3. Gulfstream

Camping car à éviter Gulfstream

Gulfstream pourrait aussi bien offrir un toit ouvert sur tous ses camping car, car cette marque est connue pour les fuites de ses modèles les plus récents.

A lire :   Notre avis sur les pneus de la marque néerlandaise Vredestein

Bien que les fuites soient un problème sérieux, d’autres problèmes incluent les serrures sur les portes et les trappes qui ne restent pas en place. S’arrêter pour faire le plein et s’apercevoir que la porte du sous-sol est grande ouverte et que votre matériel de camping est tombé est un vrai souci.

Le système de chauffage et de climatisation du véhicule récréatif est un autre problème permanent, car le thermostat ne fonctionne pas correctement, ce qui entraîne des conditions de chaleur ou de froid excessives.

Une mauvaise circulation de l’air et l’humidité intérieure due à la respiration et à la chaleur du propane permettent la formation d’une condensation frustrante sur les plafonds qui goutte, goutte, goutte.

Il n’est pas nécessaire de perdre du temps à regarder cette marque quand des options mieux construites sont disponibles pour le même prix.

Cet article pourrait vous intéresser : peugeot 3008 à ne pas acheter

4. Keystone

Camping car à éviter Keystone

Avant 2001, Keystone construisait des camping car décents, mais la qualité fait défaut tant dans les remorques que dans les modèles à sellette depuis que Thor a acquis la marque.

L’aménagement intérieur utilise un panneau pressé avec un placage fin qui, au départ, semble lourd et agréable, mais qui perd rapidement de sa solidité au niveau des joints et des vis de fixation à cause des vibrations du voyage.

Les clients se plaignent de portes qui tombent et de composants électroniques qui ” buguent “. La configuration du panneau de commande est un autre sujet de préoccupation qui rend difficile l’obtention de lectures précises de votre propane, de vos réservoirs d’eaux noires ou grises, ou d’autres niveaux.

À moins que vous ne cherchiez à acheter un modèle vintage testé sur route, passez sur les camping car de marque Keystone plus récents.

5. Fleetwood

Camping car à éviter Fleetwood

Fleetwood est une autre marque autrefois fiable qui offre l’une des pires constructions intérieures en termes de qualité de l’artisanat et des matériaux.

En l’espace de quelques mois, les clients se plaignent de défauts tel que :

  • Les garnitures mal fixées ;
  • Les coutures éclatées ;
  • La délamination des murs ;
  • Un mauvais câblage ;
  • Les ventilateurs cassés ;
  • Un plancher qui se soulève ;
  • Une sellerie déchirée ou très usée.

Au fur et à mesure que les petits problèmes se multiplient, on se rend compte que le camping-car ne vaut pas son prix, que la garantie a expiré et qu’il faut payer la facture des réparations.

Pire encore, les propriétaires qui rencontrent de graves défauts de fabrication pendant la période de garantie se font souvent renvoyer dans les cordes par le service clientèle qui essaie d’éviter de faire la réparation.

Faites le tour des Fleetwoods sur le terrain de camping-car, et épargnez-vous beaucoup de tracas et d’argent.

Sur le même sujet : modèle touran à ne pas acheter

6. Coachmen

Camping car à éviter Coachmen

Coachmen existe depuis plus de cinquante ans, mais comme le dit le proverbe, “on ne les fabrique plus comme avant”.

Rachetés par Forest River, les nouveaux modèles présentent une qualité de fabrication médiocre au niveau des raccords de plomberie, ce qui provoque des fuites à l’intérieur des murs et sous les éviers. Autre problème préoccupant : les étagères en panneaux de particules à l’intérieur des armoires qui se déforment et se plient rapidement sous le poids du matériel de cuisine standard.

Les fuites autour des bords du toit et des coulisses sont courantes, et les panneaux de plafond peuvent se détacher et s’affaisser après avoir parcouru quelques kilomètres avec le camping car.

Avec autant de problèmes, on pourrait penser que le service clientèle se plie en quatre pour satisfaire ses clients, mais on se trompe. La plupart des propriétaires sont insatisfaits du service de suivi, alors passez votre chemin avec cette marque.

7. Coleman

Camping car à éviter Coleman

Coleman est le nom derrière toutes sortes de matériel de camping fiable, alors pourquoi devriez vous éviter leurs camping car? La société s’est précipitée sur le marché des camping car sans avoir les compétences nécessaires pour construire une unité solide et habitable.

Les clients trouvent que la disposition générale des camping-cars est étrange ou inconfortable dans la vie réelle. Les finitions sont fragiles et se détachent après un ou deux voyages et doivent être constamment refixées.

A lire :   Comment préconditionner manuellement la batterie d'une Tesla

Le pire, ce sont les appareils électroménagers qui fonctionnent de manière aléatoire et sans préavis. La pomme de douche peut soudainement projeter de l’eau sur le côté, la valve des toilettes ne se ferme pas complètement (laissant l’odeur agréable des gaz d’égout dans votre camping car), ou le réfrigérateur ne refroidit pas.

Le câblage se détache et crée des courts-circuits ou des lumières vacillantes, et même les décalcomanies sur l’extérieur se décolorent et se fissurent rapidement.

Avec autant de possibilités de casse, ne vous embêtez pas avec cette marque jusqu’à ce qu’ils améliorent à la fois la conception et la qualité de la construction.

8. Winnebago

Camping car à éviter Winnebago

Tous les modèles Winnebago ne sont pas terribles, les gros problèmes étant centrés sur la finition des parois intérieures et extérieures des camping-cars.

La fixation à la structure sous-jacente est faible, et les panneaux muraux peuvent se détacher et sembler ondulés ou inégaux.

Il est facile d’ajouter un ou deux clous sur un mur intérieur pour régler le problème, mais la délamination des murs extérieurs est une réparation longue et coûteuse.

Les problèmes électriques sont un autre point commun entre les plaintes des clients et les mécaniciens. Il est parfois difficile de localiser le problème, car la plupart des câblages des camping car sont compliqués et difficiles d’accès.

Soyez attentifs à ces problèmes spécifiques lorsque vous achetez un véhicule de marque Winnebago.

Les raisons d’opter pour les camping car d’occasion

Les gens aiment acheter des produits neufs et brillants, et les camping car ne font pas exception. Être le premier à remplir les armoires, à remplir le réfrigérateur, à faire le plein d’essence et à partir pour une nouvelle aventure est satisfaisant !

Puis, quelques mois plus tard, vous vous rendez compte que vous passez beaucoup de temps et d’argent à réparer des choses, ce qui transforme votre achat en quelque chose de moins amusant.

Ce problème est la raison pour laquelle les camping car expérimentés optent pour l’achat d’un véhicule récréatif d’occasion. Non seulement le prix est beaucoup plus bas que celui d’un camping car neuf, mais il est difficile de détecter ce qui va se passer une fois que vous aurez sorti ce camping car neuf du lot.

Un modèle de deux ou trois ans avec quelques kilomètres au compteur présentera un grand nombre de “problèmes” identifiés et corrigés pour que vous n’ayez pas à vous en occuper. Avec un peu de chance, les vendeurs honnêtes vous indiqueront les problèmes que le camping car a ou avait afin que vous sachiez à quoi vous attendre.

La plupart des personnes qui vendent un camping car d’occasion personnel, ou ceux que l’on trouve sur des lots commerciaux, ne le font pas, pas parce que le véhicule était un citron, mais parce qu’il ne correspond pas à leur style de vie. Soit ils n’aiment pas les voyages en camping car, soit ils sont trop vieux pour conduire en toute sécurité, soit le véhicule n’est pas assez grand pour leur famille, soit ils doivent déménager dans un endroit où il n’y a pas de place pour le garer.

La combinaison d’une bonne marque de camping car , comme Adria, Challenger, Chausson, Rapido, Bavaria, Pilote et d’un prix inférieur pour un camping car d’occasion est gagnante !

Conclusion

Peu de gens font leur premier achat de camping car en comprenant bien les conséquences à long terme de leur décision. Beaucoup choisissent uniquement en fonction du prix ou de la décoration intérieure alors qu’il est important de jauger la qualité de votre camping car en tenant compte de bien d’autres critères. Il est, pour cela, conseillé de se faire conseiller et idéalement accompagner par un professionnel de la mécanique lorsque vous voulez aller choisir votre camping car d’occasion ou neuve. Sur le terrain, ce professionnel en vérification de qualité saura vous orienter sur le camping car à éviter et celui à acheter sans regret et sans dépasser votre budget.

erwan lemetayer auteur automobilite avenir

A propos de l’auteur, Erwan Lemetayer

En savoir plus sur l’auteur

Erwan Lemetayer est chef mécanicien dans un garage automobilte à Toulouse. C’est également un grand passionné d’automobile en tout genre. Il possède 2 motos dont une archive mais également plusieurs engins à moteurs originales ( quad, quadricycle,ect..)

Il possède donc une très bonne expérience dans la mécanique et l’entretien de véhicule en tout genre

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut