Comment faire des économies grâce à la voiture électrique ?

par | Fév 28, 2023 | VOITURE

Profiter du bonus écologique pour acheter moins cher

En 2023, l’État français offre toujours un bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique neuve. Cette aide financière peut aller jusqu’à 7000 euros pour ceux dont le revenu est inférieur à un certain niveau, et jusqu’à 5000 euros pour tous les autres, sans conditions de revenus. Elle sera déduite du montant d’achat si le véhicule neuf ne dépasse pas 47 000 euros. C’est une aide considérable pour faire baisser la facture !

Les aides locales pour réduire la note

Selon la métropole ou en fonction du département et de la région, on peut bénéficier d’aides à l’achat de véhicules électriques. Il s’agit généralement d’une somme forfaitaire qui peut aller jusqu’à 5000 euros, destinée à encourager l’achat d’un véhicule électrique. Cette aide est cumulable avec le bonus écologique, à condition de ne pas revendre le véhicule avant un certain temps (2 à 3 ans) ou d’avoir parcouru une distance suffisante (50 000 à 65 000 km selon les types d’aides) ce qui permet encore de réduire la note finale. Ainsi, en choisissant un modèle de voiture électrique pas chère et en combinant les aides, vous pouvez vous retrouver avec un prix total assez faible pour une voiture neuve.

Les prêts à taux zéro pour financer malin

Il est aussi possible de profiter d’un prêt à taux zéro octroyé par les banques, sous conditions de revenus, pour participer au financement de son acquisition de voiture électrique à traction intégrale. C’est une aide bienvenue qui permet de se passer d’un crédit auto classique aux taux d’intérêts désormais élevés en 2023, en plus des prêts plus classiques à taux réduits souvent proposés par les organismes pour financer des projets écologiques.

A lire :   Combien coûte une location de voiture à la journée à Paris ?

L’économie de carburant pour rouler au vert

Rouler en voiture électrique permet de faire une économie substantielle par le fait que le prix de l’électricité à domicile, malgré les fortes hausses en perspective, est bien moins cher que le carburant. En effet, le coût de recharge reste ridiculement bas en comparaison du prix de l’essence et du gazole. Pour une voiture électrique de gabarit moyen, la consommation de 15 kWh / 100 km revient à un prix de 3,15 euros (en prenant en compte 0,21€ le kWh au tarif réglementé suite à la hausse de février 2023) au 100 km soit l’équivalent de moins de 2 litres de carburant. Il faudrait que le prix de l’électricité augmente encore de 200% à 250% avant que le fait de rouler en voiture électrique coûte autant qu’un véhicule thermique. Sachez aussi que grâce à l’électricité, vous êtes à l’abri des fluctuations importantes et rapides des prix des carburants et des diverses grèves et pénuries.

L’économie de carburant que vous allez réaliser en passant à l’électrique est valable sur les voitures, mais également les autres moyens de déplacement, comme les quadricycle électrique par exemple.

A ce sujet, nous avons réaliser un article sur la fréquence de recharge idéale de votre voiture électrique pour ne pas abimer la batterie et ne pas consommer trop d’électricité.

Recharger à son travail : le bon plan

Il est devenu obligatoire pour les entreprises de proposer sur leur parking une quantité minimale de bornes de recharge pour leurs salariés qui disposent de voiture électrique. Généralement, la charge est proposée gratuitement : si votre employeur dispose donc de ce moyen de recharge, profitez-en pour faire le plein d’électrons gratuitement pendant votre journée de travail.

A lire :   Quelles sont les meilleures casses automobiles à Lyon ?

Des frais d’entretien réduits

Les voitures électriques ont beaucoup moins de pièces techniques fragiles que les voitures thermiques. Elles n’ont pas d’embrayage, ni de boîte de vitesses, ne disposent pas de bougies d’allumage ni de filtre à air et carburant pour le moteur. Il n’y a pas non plus de changement de courroie ou de chaîne de distribution à effectuer : il n’y a pas de vidange à effectuer ni de remplacement de ces pièces sur le long terme, et c’est une sacrée économie. Les deux pièces les plus importantes sur un véhicule électrique sont le moteur et la batterie haute tension, deux éléments garantis au minimum 8 ans chez la totalité des constructeurs, voire 10 ans pour certains, il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir en cas d’avarie inattendue.

erwan lemetayer auteur automobilite avenir

A propos de l’auteur, Erwan Lemetayer

En savoir plus sur l’auteur

Erwan Lemetayer est chef mécanicien dans un garage automobilte à Toulouse. C’est également un grand passionné d’automobile en tout genre. Il possède 2 motos dont une archive mais également plusieurs engins à moteurs originales ( quad, quadricycle,ect..)

Il possède donc une très bonne expérience dans la mécanique et l’entretien de véhicule en tout genre

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut