Tout savoir sur la conduite accompagnée : Conditions et avantages

par | Oct 26, 2023 | ADMINISTRATIF

La conduite accompagnée est une option de choix pour les jeunes conducteurs souhaitant acquérir rapidement de l’expérience et maîtriser les techniques indispensables à une conduite sécuritaire. Dans cet article, vous trouverez les différentes conditions nécessaires pour bénéficier de ce dispositif, ainsi que ses nombreux avantages.

Qu’est-ce que la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée, également connue sous l’appellation “Apprentissage Anticipé de la Conduite” (AAC), est un dispositif permettant aux jeunes d’acquérir une première expérience de la conduite avec un conducteur expérimenté, bien avant l’obtention du permis de conduire.

L’avantage de la conduite accompagnée est qu’elle permet aux apprentis conducteurs d’acquérir une expérience sur la route, de développer des compétences pratiques et de mieux comprendre la sécurité routière avant de se présenter à l’examen de conduite. Cela peut contribuer à réduire le stress et à augmenter les chances de réussite à l’examen de conduite.

Renseignez-vous sur le tarif conduite accompagnée auprès d’une auto-école en ligne, elle pratique des tarifs plus abordables tout en offrant une grande flexibilité d’apprentissage sans compromettre la qualité de la formation.

Les critères pour accéder à la conduite accompagnée

Pour participer à ce programme, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • Être âgé(e) d’au moins 15 ans ;
  • Inscription dans une auto-école agréée proposant l’AAC ;
  • Obtention préalable du code de la route ;
  • Effectuer un minimum de 20 heures de conduite avec un moniteur professionnel.

En outre, il est important de choisir un accompagnateur expérimenté et pédagogue, avec lequel vous êtes à l’aise pour aborder sereinement les différentes situations de la conduite. L’accompagnateur doit aussi respecter certaines conditions :

  • Être titulaire du permis de conduire de catégorie B depuis au moins 5 ans;
  • Avoir un permis valide (pas de suspension ou d’annulation);
  • Obtenir l’accord de son assurance auto pour superviser la conduite accompagnée.

Démarches administratives

Pour mettre en place l’AAC, il faut procéder à quelques démarches administratives auprès de votre auto-école, notamment :

  • Inscription à la formation AAC dans une auto-école agréée;
  • Formation initiale avec un moniteur professionnel comprenant la réussite aux épreuves théoriques et pratiques;
  • Rédaction d’un contrat de conduite accompagnée répertoriant les engagez des trois parties;
  • Demande d’un livret d’apprentissage personnalisé à compléter tout au long de la période de conduite accompagnée;
  • Mise en place d’une signalétique spécifique “conduite accompagnée” sur le véhicule utilisé durant les sessions d’entraînement;
  • Validation d’un rendez-vous pédagogique après 1000 km parcourus, puis un second avant la fin de la seconde phase d’apprentissage.

Les avantages de la conduite accompagnée

En choisissant de participer à la conduite accompagnée, les jeunes conducteurs bénéficieront de nombreux avantages :

Une expérience de conduite enrichissante

Grâce à l’AAC, les apprentis conducteurs peuvent accumuler jusqu’à 4500 km de pratique au volant, permettant ainsi une maîtrise progressive et sûre des différentes situations rencontrées sur la route. Cette expérience précieuse facilitera grandement la réussite à l’examen du permis de conduire.

Un taux de réussite plus élevé au permis de conduire

Étant donné que les élèves en conduite accompagnée disposent déjà d’une solide expérience derrière le volant, leur taux de réussite au premier passage de l’examen du permis de conduire est généralement supérieur à celui des candidats ayant suivi une formation classique.

Des économies réalisées sur le coût global de la formation

Les heures supplémentaires gainés grâce à l’accompagnateur permettent de réduire le nombre d’heures de conduite nécessaires dans une auto-école, et ainsi diminuer le coût total de la formation pour obtenir le permis de conduire.

Une période probatoire réduite pour le permis jeune conducteur

Les conducteurs ayant suivi la conduite accompagnée bénéficient d’une période probatoire de 2 ans au lieu de 3 ans pour les autres nouveaux titulaires du permis. La récupération des 12 points s’effectue donc plus rapidement à condition d’éviter les infractions.

Des tarifs d’assurance avantageux

Les compagnies d’assurance voiture proposent généralement des tarifs préférentiels pour les jeunes conducteurs ayant suivi une conduite accompagnée. En effet, l’expérience acquise durant l’AAC est un gage de responsabilité et de maturité pour les assureurs.

En somme, la conduite accompagnée offre aux apprentis conducteurs une opportunité incontestable pour parfaire leurs compétences et leur confiance au volant. Les avantages tels que l’expérience, l’augmentation du taux de réussite, les tarifs permis abordables ainsi que les offres d’assurance font de cette alternative un choix populaire pour ceux qui souhaitent obtenir leur permis de conduire. Avec toutes ces présentations, il n’y a plus qu’à se lancer sur la route en toute sérénité !

erwan lemetayer auteur automobilite avenir

A propos de l’auteur, Erwan Lemetayer

En savoir plus sur l’auteur

Erwan Lemetayer est chef mécanicien dans un garage automobilte à Toulouse. C’est également un grand passionné d’automobile en tout genre. Il possède 2 motos dont une archive mais également plusieurs engins à moteurs originales ( quad, quadricycle,ect..)

Il possède donc une très bonne expérience dans la mécanique et l’entretien de véhicule en tout genre

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut