Quelle est la durée de vie moyenne d’un embrayage ?

par | Avr 25, 2024 | VOITURE

Il est difficile de donner la durée de vie exacte d’un embrayage, peu importe le modèle de la voiture, puisque la variante principale est le style de conduite.

En effet, entre une personne qui roule principalement sur autoroute et qui utilise peu son embrayage et une autre qui roule principalement en ville et qui utilise souvent son embrayage, vous imaginez bien lequel sera le premier au garage automobile pour changer celui-ci.

Toutefois, la prudence avec laquelle vous utilisez votre embrayage, le climat et l’environnement dans lesquels vous conduisez, ainsi que votre type de voiture, joueront également un rôle dans la prévision de la durée de vie de votre embrayage.

En règle générale, la plupart des embrayages ont une durée de vie d’environ 100 000 kilomètres avant de devoir être remplacés.  Cependant, nous avons dû en remplacer certains à environ 50 000 (ou moins), et nous avons vu des embrayages qui ont continué à fonctionner au-delà de 150 000 km.

Dans cet article, nous allons donc voir ensemble comment savoir si votre embrayage fonctionne correctement, les signes qui montrent qu’il est temps de le changer et surtout comment augmenter sa durée de vie moyenne.

Comment fonctionne un embrayage ?

La fonction de base d’un embrayage est de séparer le moteur des roues, ce qui permet de changer de vitesse et de s’arrêter complètement alors que le moteur continue de tourner.  L’embrayage est composé de trois éléments principaux :

  • Un disque ou une plaque appelée plateau d’embrayage
  • Le plateau de pression
  • Le volant moteur

Lorsque l’embrayage est utilisé (votre pied n’appuie pas sur la pédale), les ressorts de l’embrayage pressent les trois composants ensemble de sorte que le moteur et la transmission sont reliés et tournent à la même vitesse.  Toutefois, lorsque vous débrayez (en appuyant sur la pédale), les ressorts éloignent le plateau de pression du plateau d’embrayage, de sorte que le volant moteur et le plateau de pression tournent à une vitesse différente.  Cela permet un changement de vitesse en douceur.

A lire :   Comment fonctionnent les voitures à hydrogènes ?

Ces schémas montrent un embrayage qui s’engage et se désengage :

schéma fonctionnement embrayage

A quel moment faut-il changer son embrayage ?

Les signes indiquant que vous avez peut-être besoin de remplacer votre embrayage sont les suivants :

  • La pédale d’embrayage colle, vibre ou se relâche lorsqu’on appuie dessus.
  • Bruits de grincement lorsque l’on appuie sur la pédale.
  • Vous pouvez faire tourner le moteur, mais l’accélération est faible.
  • Le changement de vitesse ne se fait pas en douceur
  • Un embrayage qui patine :  c’est le cas lorsque l’embrayage se désengage et qu’aucune puissance n’est transmise aux roues, ce qui entraîne une perte d’accélération.

Cet article pourrait vous intéresser : fréquence vidange voiture qui roule peu

À partir de combien de kilomètres faut-il changer son embrayage ?

En moyenne, en fonction de votre style de conduite et de la fréquence à laquelle vous utilisez votre voiture, il est recommandé de changer son embrayage autour des 100 000 kilomètres. Vous pouvez faire vérifier l’état de votre embrayage lors de votre prochain contrôle technique ou visite chez le garagiste pour qu’il vous donne son avis.

Au bout de combien d’années faut-il changer son embrayage ?

Cela dépend principalement de la fréquence d’utilisation de votre véhicule. Si vous roulez assez peu (10 000 kilomètres par an) vous pouvez changer votre embrayage au bout de 6 – 8 ans. À l’inverse, si vous roulez beaucoup (30 000 kilomètres par an) il est recommandé de changer son embrayage plus fréquemment (tout les 4 ans)

En moyenne, nous vous conseillons de faire vérifier l’état de votre embrayage tout les 4 ans.

Comment prolonger la durée de vie de mon embrayage ?

embrayage voiture endommagée

En résumé, moins votre embrayage est sollicité, plus il a de chances de survivre.   Essayez de ne pas utiliser l’embrayage lorsque vous n’en avez pas besoin.

A lire :   Quels sont les problèmes les plus fréquents sur les mazda cx-5 ?

Si vous êtes au feu rouge, n’utilisez pas l’embrayage pour immobiliser la voiture. Mettez votre voiture au point mort et serrez plutôt le frein à main.  Vous donnerez ainsi à votre embrayage une pause bien méritée au lieu de maintenir une pression constante.

L’utilisation de la pédale d’embrayage pour contrôler la vitesse de votre voiture est à proscrire.  Vous avez un accélérateur et des freins pour cela.  Cela réduira la durée de vie de votre embrayage de plusieurs années.  En général, l’embrayage doit être soit complètement enfoncé, soit complètement relâché lorsque vous conduisez.

Attendez que l’embrayage soit complètement relâché et que la vitesse soit engagée avant d’accélérer.

Un entretien et une maintenance réguliers permettront aux pièces de fonctionner le plus longtemps possible.

erwan lemetayer auteur automobilite avenir

A propos de l’auteur, Erwan Lemetayer

En savoir plus sur l’auteur

Erwan Lemetayer est chef mécanicien dans un garage automobilte à Toulouse. C’est également un grand passionné d’automobile en tout genre. Il possède 2 motos dont une archive mais également plusieurs engins à moteurs originales ( quad, quadricycle,ect..)

Il possède donc une très bonne expérience dans la mécanique et l’entretien de véhicule en tout genre

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut