Comment désactiver l’antipatinage sur une Renault Captur ?

par | Avr 8, 2024 | VOITURE

La Renault Captur est un véhicule moderne équipé de nombreuses technologies visant à assurer la sécurité des passagers et améliorer les performances du véhicule. L’une de ces technologies est l’antipatinage, également connu sous le nom de système de contrôle de traction (ASR). Ce dispositif permet d’éviter les glissades et les pertes de contrôle lors de la conduite dans des conditions difficiles. Cependant, il peut arriver que certaines situations nécessitent la désactivation temporaire de l’antipatinage. Vous pouvez désactiver manuellement l’antipatinage sur votre Renaut Captur, encore faut-il savoir comment faire.

Dans cet article, nous allons aborder comment désactiver l’antipatinage sur une Renault Captur, ainsi que le temps nécessaire et la difficulté pour réaliser cette manipulation.

Comment fonctionne l’antipatinage sur une Renault Captur ?

L’antipatinage est un dispositif électronique qui surveille en permanence l’état de adhérence entre les pneus et la route. En cas de détection d’un patinage excessif, il intervient automatiquement pour rétablir la traction en agissant sur les freins des roues concernées et/ou en modulant la puissance du moteur. De cette manière, l’ASR permet d’améliorer la motricité et la stabilité du véhicule, notamment sur les revêtements glissants ou lors de fortes accélérations.

C’est un dispositif 100% automatique qui est généralement activé par défaut et qui peut vous éviter des accidents sur des routes mouillés par exemple en cas de conduite rapide. Le fonctionnement de l’antipatinage sur la Renault Captur est similaire au fonctionnement de l’antipatinage sur une Renault Clio 4.

Quand est-il utile de désactiver l’antipatinage ?

Bien que le système de contrôle de traction soit très efficace dans la plupart des situations, il peut parfois s’avérer nécessaire de le désactiver. Voici quelques circonstances où la désactivation temporaire de l’ASR pourrait être utile :

  • Sur terrain meuble (sable, boue, neige) : lorsque les roues patinent trop facilement, l’antipatinage peut empêcher d’avancer en intervenant constamment. Désactiver l’ASR permettra aux roues de patiner légèrement et ainsi de conserver une certaine motricité pour sortir d’une situation difficile.
  • Lors du montage de chaînes à neige : certains types de chaînes nécessitent un léger patinage des roues pour se mettre correctement en place. Dans ce cas, il peut être opportun de désactiver temporairement l’antipatinage.
  • Pour effectuer des manœuvres spécifiques, comme le déplacement sur sol glissant à basse vitesse ou les démarrages en côte en conditions hivernales.
A lire :   Borne de recharge électrique : 11 ou 22 KW ? Quel est le meilleur ?

Cet article pourrait vous intéresser : vente au personnel Renault

Désactiver l’antipatinage sur une Renault Captur en 5 étapes simple

Désactiver l’antipatinage sur une Renault Captur est une opération simple et rapide qui ne requiert aucune compétence particulière en mécanique. En suivant les étapes décrites ci-dessus, il vous faudra environ 5 minutes pour procéder à la désactivation de l’ASR.

La procédure suivante vous explique pas à pas comment désactiver l’antipatinage sur votre Renault Captur :

Étape 1 : Mise en service du véhicule

Tout d’abord, mettez le contact et vérifiez que le moteur tourne au ralenti. Assurez-vous également que le frein de stationnement est serré.

Étape 2 : Repérage du bouton de désactivation de l’antipatinage

Sur le tableau de bord de votre Renault Captur, localisez le bouton permettant de désactiver l’ASR. Il est généralement marqué par un symbole représentant une voiture dont les roues arrière laissent des traces. Ce bouton peut se trouver à différents endroits selon les modèles, mais il est souvent situé près du levier de vitesses ou de la commande des feux.

Étape 3 : Désactivation de l’antipatinage

Appuyez sur le bouton de désactivation de l’antipatinage pendant quelques secondes. Un témoin lumineux devrait s’allumer sur le tableau de bord pour indiquer que le système ASR est désactivé. Ce témoin représente généralement une voiture avec des flèches diagonales sous les roues, accompagné du mot “OFF”. Si aucun témoin ne s’affiche, consultez le manuel de votre véhicule pour obtenir des informations supplémentaires.

Étape 4 : Vérification de la désactivation de l’antipatinage

Pour vous assurer que l’antipatinage a bien été désactivé, mettez le véhicule en marche et observez son comportement lors d’une accélération brusque ou sur une surface glissante. Si les roues patinent sans intervention du système, cela signifie que l’ASR est désactivé.

A lire :   Comment acheter sa flotte automobile sans apport ?

Étape 5 : Réactivation de l’antipatinage

Lorsque vous souhaitez réactiver l’antipatinage, appuyez à nouveau sur le bouton de désactivation. Le témoin lumineux devrait s’éteindre, indiquant que le système ASR est de nouveau opérationnel.

La désactivation temporaire de l’antipatinage peut être utile dans certaines situations spécifiques, mais il est important de se rappeler que ce dispositif est conçu pour assurer votre sécurité sur la route. Avant de désactiver l’ASR, assurez vous d’être conscient des risques potentiels et n’hésitez pas à consulter le manuel de votre véhicule ou un professionnel si vous avez des questions ou des préoccupations. Une fois désactivé, pensez également à le réactiver manuellement.

erwan lemetayer auteur automobilite avenir

A propos de l’auteur, Erwan Lemetayer

En savoir plus sur l’auteur

Erwan Lemetayer est chef mécanicien dans un garage automobilte à Toulouse. C’est également un grand passionné d’automobile en tout genre. Il possède 2 motos dont une archive mais également plusieurs engins à moteurs originales ( quad, quadricycle,ect..)

Il possède donc une très bonne expérience dans la mécanique et l’entretien de véhicule en tout genre

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut