Automobilité & Avenir : Construisons ensemble l'avenir de notre mobilité !
Réseaux sociaux
Retrouvez-nous sur
Facebook Twitter
S'inscrire à la lettre d'information
et recevoir toute l'actualité par email

La presse en parle

Les thématiques

Nous contacter

Automobilité & Avenir
contact@automobilite-avenir.fr

Agence de Presse
Florence Gillier Communication
Valérie Hackenheimer
01 41 18 85 63
valerieh@fgcom.fr

 

Vente des véhicules d'occasion : OUI au contrat écrit !

Vente des véhicules d'occasion : OUI au contrat écrit !

5 juin 2015 | Sociologie - Société

L’Automobile Club des Avocats, le groupe de réflexion Automobilité & Avenir et l'Alliance Nationale des Experts en Automobile (ANEA) soutiennent la proposition de loi du Sénateur FOUCHE de rendre obligatoire dans le cadre de la vente d’un véhicule d'occasion (entre particuliers), un contrat écrit sous peine de nullité de la vente.

Pour Maître Rémy JOSSEAUME, Président de l'Automobile club des avocats, le contrat sous la forme écrite, qui n’est pas obligatoire à ce jour, permettra de limiter les risques de contestation de la vente et ira plus loin que le certificat de cession existant.

Et de poursuivre  « mettre par écrit toutes les informations échangées au moment de la vente va sécuriser l’opération de cession et préserver les droits du vendeur comme de l’acquéreur ».

Pour Laurent HECQUET fondateur d'Automobilité & Avenir, l’enjeu est de taille puisque 5 millions de véhicules d’occasion sont cédés chaque année, dont 60% entre particuliers. « Cette formalité simple à mettre en œuvre permettra de freiner l’inflation du contentieux entre particuliers à la suite de la vente ».  

Pour Philippe Ouvrard, président de l’ANEA (Alliance nationale des experts en automobile), ce formalisme n’est pas inutile et permettra même, pour ceux qui le demandent, l’intervention d’un professionnel de l’expertise en automobile qui apportera également son savoir-faire et sa connaissance technique au moment de la vente. « Par son impartialité et son indépendance, l’expert en automobile peut apporter un réel accompagnement des  particuliers dans le cadre de ce contrats de vente ».

Cette obligation permettra ainsi dans de nombreux cas d’apaiser l’après-cession des véhicules.

 

               

Partenaires institutionnels du think tank Automobilité & Avenir

Réagir à cet article

Les derniers articles

Actualités le Mondial 2018 lance deux nouveaux événements

Actualités Véhicules autonomes et infrastructures : qui va payer ?

Actualités Du lundi au vendredi les européens passent en moyenne 9h35 à se déplacer

Blog Appel aux dons pour le Pérou : A&A soutient et relaie l'action de 14 étudiants !