Automobilité & Avenir : Construisons ensemble l'avenir de notre mobilité !
Réseaux sociaux
Retrouvez-nous sur
Facebook Twitter
S'inscrire à la lettre d'information
et recevoir toute l'actualité par email

La presse en parle

Les thématiques

Nous contacter

Automobilité & Avenir
contact@automobilite-avenir.fr

Agence de Presse
Florence Gillier Communication
Valérie Hackenheimer
01 41 18 85 63
valerieh@fgcom.fr

 

Véhicules autonomes et infrastructures : qui va payer ?

Véhicules autonomes et infrastructures : qui va payer ?

28 août 2017 | Infrastructures de transport

"Véhicules connectés et autonomes = vers de nouvelles infrastructures..." Tel est le titre d’une présentation réalisée par LEONARD, nom donné par VINCI à "une ambition collective que l’entreprise de travaux publics souhaite porter pour inventer les services, les équipements et les infrastructures de demain". Noble démarche mais motivée avant tout, on s’en doute, par une vision financière et stratégique, plus que par une démarche d’intérêt général.

Cette présentation, qui porte sur l’impact que pourront avoir les véhicules connectés et les véhicules autonomes sur les infrastructures, déroule un processus de pensée sur ces nouvelles technologies qui vont révolutionner la voiture en termes d’accessibilité, de services, de conduite, de maîtrise, d’autonomie. Elle fait aussi le point sur les grands changements et incidences positives pour certains grands secteurs de notre économie comme l’assurance, la finance, la santé, l’énergie, les médias, la logistique... justifiant ainsi le besoin d’adaptation des infrastructures et des équipements de la route. 

Ainsi selon LEONARD, il faut que la signalisation et la route se mettent au service de ces nouveaux véhicules, en devenant communicantes. Il va falloir passer d’une signalisation physique à une signalisation virtuelle, nous faisant ainsi passer de l’ère d’une signalisation destinée à l’humain, à l’ère d’une signalisation adaptée aux voitures « Les infrastructures doivent devenir communicantes pour interagir avec les véhicules qui les utilisent ». Prenons note qu’au travers de cette citation, Léonard fait disparaitre totalement l’homme au profit de la machine ! Et pour Léonard « la mobilité des biens sur voies rapides doit être concernée avant la mobilité des personnes ».  Tout cela pour conclure que « la connectivité et la qualité des infrastructures et la connectivité des réseaux deviennent des conditions nécessaires à la mobilité. ». CQFD !

Fort de ce constat et d’un déploiement du véhicule autonome qui va s’échelonner sur plusieurs décennies, Léonard s’interroge donc naturellement sur comment adapter les aménagements urbains et les infrastructures sur cette longue période, en prenant soin d’identifier les freins potentiels que peuvent représenter des facteurs psychologiques, réglementaires et sociaux.

Mais il en est un facteur fondamental que LEONARD oublie de prendre en compte : le financement !

Car qui va payer tous ces aménagements ? Les pouvoirs publics ? Nous pouvons en douter compte tenu de la situation du budget et des grandes difficultés pour l’Etat à financer les infrastructures de transport. Il ne reste donc que l’utilisateur-payeur ? Et nous pouvons faire confiance à Vinci, grand spécialiste des PPP et des concessions, pour imaginer et proposer des systèmes (instauration de péages dans les villes, sur les 4 voies autoroutes gratuites et sur le réseau secondaire, suggestions de nouvelles taxes...etc..).

Sauf que Léonard ayant exclu l’humain de son schéma de pensée, il lui faudra donc convaincre la voiture de payer !! 😊. C’est à peine une boutade pour affirmer que l’acceptabilité sociale, portée par Automobilité & Avenir, est bien au cœur de cette problématique et que sur ce point il va falloir convaincre. Car toute belle démonstration faite par un grand penseur comme LEONARD ne doit pas faire oublier l’essentiel : Le financement des infrastructures et les citoyens... 

Mais serait-ce là un sujet sans intérêt ou tabou pour LEONARD ? 

 

Pour parcourir la présentation de Léonard cliquer ici

 

 

 

Réagir à cet article

Les derniers articles

Actualités Du lundi au vendredi les européens passent en moyenne 9h35 à se déplacer

Blog Appel aux dons pour le Pérou : A&A soutient et relaie l'action de 14 étudiants !

Actualités Aide à l'achat d'un vélo électrique : Plus de 10 000 commandes enregistrées

Blog Economie solidaire ou business ?